Traitement des Termites | Anti-Termites | Avant et Après Construction | Martinique | Guadeloupe

 

Les services contre les termites - Traitements Anti-Termites - de Eco Traitement

Notre Expert établit un diagnostic précis lors de la visite sur place.

Nos traitements sont garantis dans le temps.


Les termites ou « poux bois »

Il existe dans le monde près de 2700 espèces de termites dont la grande majorité vit dans les régions chaudes, équatoriales ou tropicales.

Les termites sont des insectes sociaux et vivent en colonie. Celles-ci s'organisent autour de reproducteurs, d'ouvriers assurant les besoins alimentaires de la colonie et de soldats défendant la colonie.

Leur mode de développement se fait soit par essaimage (les insectes ailés fondant une nouvelle colonie), soit par bouturage (une centaine d'individus de la colonie pouvant donner naissance à une nouvelle colonie). 

En Martinique,  et en Guadeloupe, on est en zone tropicale, zone humide et chaude donc particulièrement favorable au développement de nombreuses espèces de termites.

Les espèces s'attaquant aux bois d'œuvre se répartissent en 3 catégories :

  • les termites souterrains, 
  • les termites de bois secs 
  • et les termites arboricoles. 

 

Cette dernière catégorie construit des nids aériens dans les arbres mais prospecte par le sol comme les termites souterrains. 

Attention, ne pas confondre le termite souterrain avec le termite de bois secs qui attaque essentiellement les arbres et végétaux morts mais qui peut également être rencontré au niveau du bâti.


La principale différence réside dans le fait que le termite de bois sec n'est pas en contact avec le sol ; son nid se trouve également dans le bois sec. La présence de vermoulure est également un bon élément de diagnostic de cette espèce de termites.
 
 

Les principaux indices de présence de termites souterrains 

  • L'existence de vides sous une pellicule de surface ou de galeries étroites sans sciure et tapissées d'un ciment,
  • Des galeries-tunnels ou cordonnets verticaux construits sur les matériaux durs,
  • Des ponts en forme de stalactites ou stalagmites, construits pour atteindre l'aliment éloigné,
  • La présence de petits trous de 2 mm environ, visibles sur les plâtres de plafond ou les murs tapissés ou non,
  • Essaimage : envol simultané des termites reproducteurs pour fonder de nouvelles colonies.